Menu
Veaux & Génisses

Quelle ration sèche pour mes génisses ?

par Antoine RENAUDIER

Partager cet article

Depuis plusieurs années, pour des raisons de confort, de travail, de performances ou de manque de fourrages, beaucoup d’entre-vous font le choix d’élever leurs génisses en ration sèche durant une partie ou l’intégralité de la période d’élevage. Cette pratique revient à n’utiliser que des produits secs avec un support fibreux (paille ou foin) complété par des apports de concentrés suivant les besoins des animaux.

Distinguez 2 types de rations sèches pour vos génisses

Actuellement, nous distinguons deux types de rations sèches en élevage des génisses.

  • La première consiste à séparer la paille des concentrés. Ces derniers sont apportés 1 à 2 fois par jour avec une fibre à volonté à disposition en complément.
  • La deuxième, appelée souvent « Mash » est préparé en mélangeuse (fourrage + concentrés) et mise à disposition en volonté.

Privilégiez la paille pour vos génisses à moins de 6 mois

Avant 6 mois, privilégiez la paille dans les rations sèches pour sa plus grande stabilité alimentaire dans le temps. Si vous souhaitez utiliser du foin, privilégiez un foin dur très fibreux et faible en valeurs azotées.

Dès que vos génisses atteignent 6 mois, les bases foin seront plus avantageuses d’un point de vue technico-économique. Elles permettent de limiter les quantités de concentrés distribuées.

Les ration pailles sont de grandes consommatrices de concentrés

Dans le cas où vous manquez de stocks importants et de disponibilités en foin, la ration sèche à base de paille reste la dernière solution pour nourrir vos génisses.

Toutefois, cette ration demande une quantité plus importante de concentrés. Comptez en moyenne 4 kg de concentrés par jour pour élever une génisse à la paille de 0 à 24 mois.

Dans une ration sèche, analysez obligatoirement votre foin pour déterminer sa valeur UFL !

Lors de l’utilisation du foin dans une ration sèche (ou même dans une ration génisse en générale), une analyse de foin est très largement recommandée pour connaître la valeur de l’aliment principal de la ration. Celle-ci permettra d’ajuster les quantités de concentrés selon les croissances objectives de vos lots de génisses. La qualité du foin et la quantité de concentrés apportés impacteront les résultats technico-économiques de votre exploitation.

Utilisation de matière premières : attention au tri !

Les façons d’apporter des concentrés en complément de la fibre sont multiples : sous forme d’un concentré équilibré unique ou l’addition d’une céréale, un correcteur azoté et minéral, en mélange fermier…

Toutefois, une vigilance nécessaire sur la bonne consommation et assimilation de ces concentrés pour limiter le tri des animaux et les pics de pH ruminal chez les génisses. La distribution en 2 fois par jour est très largement recommandé au-delà de 2.5 kg de concentrés par jour.

Pour les rations « mash », l’incorporation d’un liant type mélasse permet de stabiliser la consommation sur la journée et de très fortement réduire le tri à l’auge des génisses.

 

En résumé, l’utilisation de la ration sèche pour les génisses laitières est plutôt simple à mettre en place. Celle-ci est très largement flexible selon les périodes de l’année et les différentes catégories d’animaux. Toutefois, cette pratique doit respecter quelques fondamentaux simples. Privilégiez les bases foin après 6 mois, analysez vos fourrages pour ajuster les rations et optimisez l’apport de vos concentrés. La pesée des génisses reste un outil indispensable pour piloter au mieux leurs croissances au cours des différentes phases d’élevage.

Contacter l'auteur

Des questions ?
Nos experts vous répondent !