Menu
Cellules & mammites

J'ai toujours des mammites alors que j'ai fait contrôler ma machine à traire !

par Jonathan SUREAU

Partager cet article

Vous le savez surement, l’Opti’traite® est réalisé au moins 1 fois par an, voire plus si usage intensif. Cependant, une installation bien réglée à sec, peut tout de même être responsable de problèmes de mammites et de cellules. Et cela que vous soyez en salle de traite ou en robot. Heureusement des solutions plus précises existent pour aller plus loin dans l'analyse du fonctionnement de votre outil de traite !

Que ce soit dans votre travail saisonnier ou quotidien, le climat est un facteur que vous subissez. Il apporte des variations sur l’alimentation, la qualité du couchage, la ventilation du bâtiment, etc…

La traite est un des leviers adaptables et modifiables pour une meilleure qualité du lait.

 

L’Opti’Traite® se base sur des débits et pratiques théoriques !

 

Votre installation a été vérifiée, elle répond aux normes Opti’traite®. Malgré cela, vous avez encore des mammites ! Les protocoles de vérification se basent sur des débits et des pratiques de traites théoriques. Que vous ayez des Prim’Holsteins, des Montbéliardes, des Normandes… une production de 20 kg ou de 35 kg, votre salle de traite ou votre robot doit avoir le réglage qui convient à vos animaux. Il est important de connaitre le débit de lait moyen de son troupeau afin d’adapter au mieux les réglages.

Pour une même installation, les réglages peuvent être différents d’une exploitation à l’autre. Voici des paramètres qui entrent en compte:

  • Le type de votre installation (ligne haute ou basse, robot)
  • La longueur des tuyaux, le type de manchons, de griffes,
  • Votre technique de traite
  • Vos animaux et vos objectifs …

C’est les trayons qui parlent : observez-les!

 

La traite est le moment idéal pour observer l’état des trayons avant et après la dépose du faisceaux trayeur. Il est également utile d’observer le comportement et la propreté des animaux. Ces observations vous donnent des informations sur l’état de fonctionnement de votre installation de traite et son rapport avec vos animaux.

Si vous remarquez des trayons secs, rouges, aplatis, humides, avec des gerçures ou des anneaux de compressions... comptez le nombre de cas présentant ces symptômes. Au-delà de 20% de cas, un nouveau réglage de la machine doit être envisagé.

Prenez en compte ce qu’il se passe pendant la traite, en fonction de vos animaux et de vos pratiques.

 

Les contrôles Opti’traite®, Dépos’Traite® et Net’traite® sont des outils de bases essentiels pour vérifier le bon fonctionnement de votre installation et servent de référence. Parfois cela ne fait pas tout ! L’Assistance Traite Numérique vient compléter ces vérifications : Nous effectuons des mesures pendant la traite avec des capteurs spécifiques. Ces mesures prennent en compte l’influence des animaux et vos pratiques de trayeur (préparation).                    

Elle permet de faire le lien entre :

 

  • L’observation des trayons
  • L’hygiène autour des animaux et de la traite
  • Les pratiques du (ou des) trayeur(s)
  • Les paramètres recommandés de votre installateur
  • L’évolution génétique de vos animaux (débit de lait, taille des trayons, race …)
  • La configuration de votre installation (ligne haute, basse, robot, …)
  • De vos attentes en termes de qualité du lait et d’organisation du travail (ex : gain de temps

Mais que mesure-t-on lors d’un audit d’Assistance Traitre Numérique  ?

 

Les mesures du vide à différents points sur le faisceau trayeur permettent une analyse poussée des paramètres de l’installation de traite. Cette analyse permet de vérifier :

  • Validation ou non du protocole de préparation et stimulation des vaches
  • Adaptation du vide sous les trayons au débit de lait des animaux.
  • Pertinence du seuil de décrochage automatique.

 

Vous le savez surement, les causes des mammites sont multifactorielles. Les paramètres de traite ont un impact de responsabilité pouvant atteindre 30 % suivant les situations. Chaque détail à son importance et permet de faire redescendre la pression cellulaire. Sachant cela, vous avez toutes les cartes en mains, pour réduire vos problèmes de qualité du lait. Alors n’attendez pas ! Faites un audit d’assistance traite numérique !

Contacter l'auteur

Des questions ?
Nos experts vous répondent !